mrminiver (mrminiver) wrote,
mrminiver
mrminiver

Фото из "Лё Фигаро": жизнь в Сен-Дени, в "клоаке салафизма"



REPORTAGE - De l'autre côté du périphérique parisien, le berceau de l'histoire de France avec sa nécropole royale se transforme en «Molenbeek-sur-Seine», attirant les plus radicaux du salafisme. Nous sommes allés à la rencontre des habitants de certains quartiers devenus des zones de non-droit, où communautarisme et islamisme creusent leurs sillons.

«Daech est aux portes de notre mosquée qu'ils veulent forcer pour imposer leurs lois obscurantistes»

Karim, un des cadres de la mosquée Tawhid Mosquée Tawhid. Nous sommes à moins de 200 mètres de la nécropole royale de Saint-Denis, aux portes de Paris et à quelques stations de métro de l'avenue des Champs-Élysées et de l'Arc de triomphe. Comme chaque vendredi, ils sont 2500 à 3000 à converger vers le lieu de culte dont la capacité d'accueil ne dépasse pas les 1800 places. Les trottoirs de la rue de la Boulangerie sont alors transformés en une mosaïque de tapis de prière. Dès la fin du sermon, les fidèles se dispersent aussi vite qu'ils sont arrivés. Mais devant les portes de la mosquée, quelques-uns s'attardent, se toisent.
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 0 comments